Actualité

L’exonération de la taxe d’habitation pour les étudiants

 
La taxe d’habitation est un impôt que doivent payer les occupants d’un logement. Les étudiants locataires n’ont pas de statut particulier qui leur permettraient d’être exonérés. En revanche, le montant peut être adapté en fonction des revenus, ce qui peut améliorer le budget d’un étudiant !
L’exonération de la taxe d’habitation pour les étudiantsExonération sans démarches dans les résidences du Crous et lors de la location de chambre chez l’habitant


Résider dans certains logements permet d’être exonérés de la taxe d’habitation. Un bon point pour le budget étudiant !
Les résidences étudiantes gérées par le Crous ou des organismes similaires permettent aux étudiants d’être exonérés.
L’autre façon d’échapper à la taxe d’habitation quand on est étudiant est de louer une chambre chez l’habitant. La taxe d’habitation est ainsi payée par le propriétaire ou le locataire du logement.


Allègement partiel de la taxe d’habitation : les démarches


Un étudiant peut faire une demande d’allègement de la taxe d’habitation au centre des finances publiques.

Les conditions d’allègement dépendent :
          - Du montant des revenus du foyer fiscal
          - Et du nombre de parts fiscales du foyer fiscal

Cette référence au foyer fiscal est importante. Le fait que l’étudiant soit rattaché ou non au foyer fiscal de ses parents influencera les seuils d’allègement.


En cas d’impossibilité de payer la taxe d’habitation


Vous recevrez votre avis de taxe d’habitation en automne avec une date limite de paiement le 15 novembre de l'année (au-delà de cette date, des pénalités s’ajoutent).

Si vous avez des difficultés financières, prévenez l’administration au plus tôt par téléphone ou par courrier et demandez une mensualisation ou un délai de paiement.

Être étudiant n’est pas un statut suffisant en lui-même pour bénéficier d’une exonération d’impôts. Il faut habiter dans certaines catégories de logements pour être exonéré sans démarches. Sinon, c’est le niveau de revenu de l’étudiant ou de son foyer fiscal - au même titre que n’importe quel autre citoyen - qui permet de bénéficier de délai de paiement, d’allègement ou d’exonération de la taxe d’habitation.